mardi 4 novembre 2014

L’épouse John Kerry Heinz donne dans le fast-food pro palestinien et iranien

Une nouvelle idée pour nuire à Israël et soutenir les Palestiniens et autres ennemis de l’Etat juif est née : une fast-food nommé Conflict Kitchen. On y sert les plats orientaux enveloppés de papier sulfurisé qui chante la propagande anti-israélienne. En soi, l’initiative n’a rien d’original si ce n’est que ce restau sis à Pittsburgh, en face de l’Université est financé par Madame John Kerry née Heinz, ketchup et autres ingrédients. Une fondation managée par Teresa Heinz finance à hauteur de 50.000 Dollars cette initiative.

Deux questions se posent : ce premier Conflict Kitchen va-t-il faire des petits et devenir une chaîne de fast food destinée à concurrencer McDonald’s et, comment John Kerry peut-il arbitrer en toute impartialité les conflits au Proche-Orient alors que son épouse multi milliardaire et complètement acquise à la cause palestinienne lui casse sa baraque… à frites.

Ce jour-là la promotion du jour était les spécialités iraniennes, avec plan de montage de bombes nucléaires, je suppose. Mais qui déjà a dit que John Kerry  était impartial ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Seul Etat palestinien possible : sur la bande de Gaza, largement étendue au Sinaï, comme lors de la sortie d’Egypte il y a plus de 3300 ans et comme le propose le Général Gershon Hacohen

Moïse aurait pu conduire  les enfants d’Israël en terre promise en trois quatre jours seulement, en passant par la côte méditerranéenne...