jeudi 22 novembre 2012

24 heures après le cessez-le-feu, les Guide suprême des frères Musulmans égyptiens appelle au Jihad contre Israël


Moins d’un jour après le cessez le feu entre le Hamastan libre et Israël, intervention de Mohammed Badie qui appelle clairement au Jihad contre Israël; lire, à une guerre sainte pour libérer les terres de la Palestine de l’occupation israélienne. « Le Jihad est une obligation sainte pour les Musulmans, l’ennemi ne connait que la voie de la force, les accords de paix avec Israël ne sont que des jeux de dupes », explique t-il à qui veut l’entendre.  
Pensez-vous que Mohammed Badie soit un prédicateur allumé quelconque dans une mosquée de seconde zone de la banlieue du Caire. Que nenni, Badie est le Guide suprême des Frères musulmans ; le patron politico-spirituel du Président Morsi en quelque sorte. Et, un de ceux qui ont pesé le plus lourd dans son élection à la charge suprême en Egypte.  Qui peut te faire roi, peut aussi te faire redevenir manant; voir, faire en sorte que tu ne sois plus rien du tout et redevienne poussière. 
C’est une des raisons pour lesquelles Morsi ne s’est pas rendu à Islamabad au sommet du D8 des huit pays islamiques en développement, lire l’Indonésie, la Malaisie, l’Iran, la Turquie, l’Egypte, le Nigeria, le Bangladesh et le Pakistan, où il était fermement attendu. Deux raisons à cela : 1/ à Islamabad il aurait rencontré des collègues, iraniens entre autres,  qui  n’approuvent en aucun cas ses décisions. 2/ un coup d’état est si vite arrivé en Egypte, et ses chances de retour à la même place au Caire n’était en aucun cas garanti, voir son retour tout court. Il préfère donc continuer à faire chauffer son fauteuil présidentiel ; c’est plus prudent.

Le Hamastan libre a décidé, après sa grande victoire contre les Israéliens, de soutenir l’initiative de Mahmoud Abbas d’obtenir la reconnaissance de la Palestine à l’ONU, qui doit intervenir le 29 Novembre. Rappelons qu’avant l’opération, ils y étaient fermement opposés, mais les cartes ont changé de main. Lors des prochaines élections palestiniennes, il est évident que le Hamas l’emportera sur l’OLP en Cisjordanie ; ce qui signifie l’implantation des Frères musulmans aux portes de la Jordanie qui ne tardera pas à tomber dans les mains de Mohammed Badie, Guide suprême des Frères musulmans.  Ce jour là, Israël sera hermétiquement ceinturé des Frères Musulmans, avec accès libre … sur la mer. La Palestine ne sera peut-être pas membre des Nations-Unies, mais le Hamastan certainement.

Enfin, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, l’accord de cessez-le-feu (qui comprend l’approvisionnement  clandestin en missiles à travers les tunnels sinaïtiques) sera garanti par le très impartial Président Morsi, Grand Frère musulman égyptien des Petits Frères musulmans gazziates, Ismaïl Haniyeh et Ahmed Mechaal.  Efficacité garantie. Si entre frères on ne soutenait pas à qui pourrait-on se fier ?

1 commentaire:

  1. ce n'est pas compliqué , n'importe quel arabe ,ou autre , s'il a envie de se faire applaudir , n'a qu'a condamner ou dire du mal d'Israel
    fastoche

    RépondreSupprimer