mardi 25 février 2014

Pourquoi notre monde de 6000 ans est-il composé de trois fractions de 2000 ans

Après tout on pourrait le décomposer en deux fractions de 3000 ans ou en 6 fractions de 1000 ans ou toutes autres fractions ? La réponse fournie par les Textes, dont le Talmud Sanhédrin (page 97 a)  nous dit que : 2000 ans correspondent  au monde du Tohou, 2000 ans au monde de la Torah et 2000 ans au temps messianique.

Qu’est-ce que le monde du Tohou ? Rashi nous explique dans le français de son époque que Tohou signifie « estordison » que nous pourrions traduire par étonnement ou stupéfaction. Il se passe en effet des choses étonnantes pendant ces deux premiers millénaires. Le monde primitif est noyé par les flots et ne laisse subsister qu’une petite famille (celle de Noé) qui donnera naissance au reste de l’humanité.  Le premier gratte-ciel du monde, en l’occurrence la tour de Babel, qui aura l’outrecuidance de vouloir précisément gratter le ciel, est anéantie, ses habitants dispersés à travers la terre. Des Nations apparaissent, des langues vivantes, parlées et écrites, voient le jour. Abraham a 52 ans, le second millénaire s’achève.

Cette première fraction de deux mille ans qui va à vau l’eau, sans but et sans vision, a tout de même connu un temps fort que l’on peut  situer, sans se tromper, au commencement du premier millénaire : la création d’Adam.

Le troisième et quatrième millénaire, soit la seconde fraction  de deux mille ans, c’est celui de la Torah. En 2448 après la création d’Adam Harishon (le premier Adam) la Torah est donnée au Mont Sinaï. Elle est formalisée (ou écrite) 40 ans plus tard lorsqu’Israël s’apprête à entrer sur sa Terre et, il suffira à Josué de 15 ans à peine pour conquérir la Terre sainte, ou du moins l’essentiel. Nous sommes en 2503, soit au milieu du troisième millénaire et remarquons que le point saillant de la seconde période ne se situe pas à son début mais au milieu. 

Que se passe-t-il à la fin du quatrième millénaire, autrement dit à la toute fin du monde de la Torah? Rabbi Yehouda Hanassi met la dernière main à la Mishna ; ainsi tous les fondements qui composent la Loi écrite et la Loi orale sont achevés. Certains pourraient me rétorquer que la fin du quatrième millénaire correspond également à l’émergence du Sefer Hazohar.

Une légère incursion  de 250 ans dans le cinquième millénaire ; soit en l’an 4250 après la création d’Adam  (ou +500 de l’ère ordinaire) nous conduit à l’achèvement du Talmud et à l’écroulement  de l’Empire romain d’Occident. Le monde de la Torah s’achève et le monde tout court, le Moyen-Age, entre dans une période sombre et incertaine  qui durera mille ans (de +500 à +1490 de l’ère ordinaire). L’humanité est prête  au temps messianique, seulement voilà, le Messie n’est pas arrivé en début de du cinquième millénaire.  Les Cabalistes nous préviennent par ailleurs que cet horrible millénaire, pleine de doutes et d’épreuves n’est pas propice à sa venue 

Auparavant , nous dit la Gemarra, se dérouleront des guerres, comme celles des  Taninim, lire,  de grands monstres, qui ont produit précisément des choses monstrueuses comme la Première Guerre mondiale et la Shoah, suivies par les guerres de Gog et Magog, qui ne serons pas plus reluisantes.


L’ère messianique, telle qu’elle a été définie par nos Sages  a commencé depuis 1774 ans (puisque nous sommes aujourd’hui en l’an 5774 à partir de la Création du premier Adam. On aurait pu s’attendre à ce que le Messie arrive en début du Cinquième millénaire, or il n’est pas venu ; il nous reste donc  que le loisir de l’attendre à la fin du Sixième millénaire, et surtout, d’être patients.

Je remercie le Rav Ouri Cherki sans qui j’aurais été bien incapable de rédiger ce texte.
 


1 commentaire:

  1. Bonjour Arié,

    Merci pour vos commentaires toujours très éclairants.
    Je voudrais vous transmettre les réflexions sur l'antisémitisme et l'antisionisme du Rav Haim Dynovisz http://www.ravdynovisz.tv/video.php?video_id=29591
    qui présentent beaucoup de points en commun avec les vôtres.

    RépondreSupprimer