mercredi 9 janvier 2013

Le pays où l'on apprend aux enfants des collèges à se prosterner devant Allah



A la Roche-sur-Yon, et certainement ailleurs aussi, des petites collégiennes blondes et selon toute vraisemblance catholiques de souche s’imprègnent de l’Islam. Exercices pratiques et ,manifestement obligatoires, dans la Mosquée locale où on leur apprend à se prosterner devant Allah, qui certainement n’en demande pas tant.

Dans les 8500 Etablissements scolaires catholiques de France  et de Navarre, le Commissaire du Peuple Peillon interdit le libre débat sur des questions sociétales. Et quid des Mosquées et des écoles coraniques, on a le droit d’en disserter ou pas ? Le Commissaire du Peuple ne s’est pas prononcé !

Moralité, il n’y a plus en France de vérité que dans Allah, le très grand, et, chez Martine Aubry sa prophétesse, qui nous rappelle que la langue arabe est devenue incontournable et qu'il faut pouvoir la proposer comme première langue vivante dès le collège.

Et le pire c’est qu’elle a raison, parce qu’apprendre le Coran dans le texte nécessite une bonne connaissance de la dite langue. Remarquez, ça permet aussi d'étudier le "Guide des égarés" de Maïmonide dans sa version originale. Car on s'égare grave dans le pays de Rousseau et de Rashi de Troyes.

La grande question qui demeure est comment vont faire ces adolescents pour s’expatrier en Angleterre et ailleurs, si la seule langue étrangère qu’ils possèdent est l’arabe ? Réponse : ils n’auront qu’à partir travailler en Algérie dans l’usine Renault. 


Excellente nouvelle de dernière heure: Jack Lang qui visait l’UNESCO, va vraisemblablement diriger l’Institut du Monde arabe. Nous sommes sauvés !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire