samedi 2 février 2013

« Honore ton père et ton père ainsi que la mère porteuse qui t’a engendré moyennant 15.000 Euros » Cinquième nouveau Commadement


« Tu honoreras ton père et ton père (variante : ta mère et ta mère)  ainsi que la mère porteuse ukrainienne qui t’a fabriqué, moyennant la somme de 15.000 Euros (négociable), qui correspondent à 20 ans de son salaire, en tant que vendeuse dans le supermarché local ».


Cette semaine le peuple d’Israël a lu la Paracha (section biblique) Yithro (Jéthro) qui traite entre autres des 10 Paroles-Devarim,, que certains continuent à confondre avec "Commandements"  La cinquième Parole recommande de respecter ses parents, biologiques tant qu’à faire. Néanmoins, pour  honorer, non pas les parents mais le politiquement correct dans notre belle France, je propose de modifier ce Commandement afin qu’il puisse s’inscrire dans la nouvelle Bible que nous concoctent les partisans du "mariage pour tous";  ce qui, en toute logique, ne devrait exclure ni la polygamie, ni (que le Très Haut nous protège) la zoophilie ou, pire encore.

Cette Parole, dans la Torah, comprend une suite plutôt inattendue : « Honore ton père ….. afin que tes jours se prolongent sur la terre que D.ieu te donne ». Cette condition suspensive  peut laisser entendre qu’à contrario, si tu n’honores pas ton père et ta mère (biologiques), il risque de t’arriver des bricoles, voire un écroutement de tes jours, et, que d’autre part, pour ce qui concerne spécifiquement le peuple d’Israël, tu ne feras pas de vieux os sur la Terre que D.ieu t’a promise ; à savoir la terre d’Israël. Nos sages néanmoins ont perçu l'écueil dans cette condition suspensive et nous expliquent que le respect des parents ne dépend évidemment pas du lieu où l’on vit, mais, que les Commandements et bénédictions divines s’attachent de préférence à la terre d’Israël. Quant au Commandement en soi, il s’applique bien évidemment à toute l’Humanité.

Bien sûr il est possible d’aborder « le mariage pour tous » selon divers angles et autres interdictions thoraïques (ce que n’ont pas manqué de faire nos rabbins, grands et petits), néanmoins je pense que le respect du aux parents biologiques - cela m’étonnerait fort que la Torah ait envisagé un autre cas de figure -  est une approche qui en vaut d’autres. Et puis elle est d’actualité. Par actualité j’entends la lecture de la Torah qui a été faite cette semaine et non les élucubrations que l’on entend chaque jour que dieu fait, dans les Média, pour nous faire oublier les misères que nous concoctent le Gouvernement.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire