mardi 28 mai 2019

Bibi c'est fini, les haredim aux commandes. Israël c'est le Gouristan



Nouveau cadeau et de taille de Bibi aux haredim. Les nouvelles élections auront lieu en août, quand bon nombre de hilonim sont en vacances à l'étranger et ne pourront donc pas voter. Les haredim, par contre seront, en août, sur le pied de guerre, alors que début septembre ils intègreront les Yéshivot, tout en se préparant mentalement aux fêtes de Tishri. Lieberman à perdu, le rabbi de Gour a gagné !
 Les haredim vont enregistrer des scores incroyables à la nouvelle Knesset.
Il faut tout de même comprendre qu'en votant pour Netanyahou, on installe en fait les hardedim au pouvoir avec tout ce que cela suppose. A savoir, un  changement drastique du  mode de vie israélien. Lors de la précédente Knesset on a assisté à quelques chantages mémorables de la part des ultra religieux. A la prochaine Knesset, le chantage ne sera plus nécessaire. Le rabbi de Gour secondé par Arieh Dhery dictera à à Bibi la politique à mener et ce dernier s'exécutera.
Les sympathisants du Likoud pensent voter pour le roi Bibi. Ils recevront un roi fainéant mené par le bout du nez par le Gouristan.
Il faut que Rivlin, notre pas très courageux Président, prenne acte de l'échec de Bibi à constituer une majorité viable et donne sa chance à quelqu'un d'autre. Qu'il soit du Likoud ou d'un autre parti, je me fiche, mais comprenez bien : Bibi, comme Capri, c'est fini.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce que je reproche donc à Netanyahou

Les chefs d’accusation contre Netanyahou m’importent peu ; après tout ils seront jugés devant un tribunal et les juges re...