samedi 15 décembre 2018

Israël sait-il encore "donner la punition" ?


En règle générale, je m’interdis de porter un jugement sur Tsahal, son Etat-major et le Ministre de la défense qui n’est autre que le Premier Ministre Netanyahou. Je pense aujourd’hui je vais faillir à mes règles.
L'enchaînement des événements depuis le déclenchement de l’attaque massive du Hamas par le biais d’engins meurtriers et/ou inflammables, qui ont cramé des centaines d’hectares (et peu importe qu’il s’agisse de ballons ou autres cerfs-volants, ce qui fait penser, à tort, à des jeux d’enfants turbulents), suivi par la marche des mille et des cent Gazaouis vers la frontière israélienne, suivi par les centaines de missiles qui se sont abattus en une journée sur Israël, suivi par la pseudo trêve acquise à Gaza grâce à l’argent du Qatar et aux bons offices de l’Egypte, suivi par une armada d‘engins impressionnants par la taille et la sophistication, destinés à débusquer des tunnels à la frontière libanaise, ce qui semble beaucoup amuser le Hezbollah, et couronné par le meurtre de soldats et de civils en Judée et Samarie, tout ceci a un côté dramatiquement surréaliste.
Bien de raisons à cela. D’abord parce qu’un événement chasse l’autre et, la capacité d’oubli d’un individu étant ce qu’elle est, on ne se souvient que de ce qui s’est passé l'avant veille. Les média, la télévision israélienne en tête, se focalisent sur l’actualité immédiate et n’apportent rien à une meilleure compréhension des événements et de leur enchaînement.
Conséquence visible : la prise d’initiative, la force de dissuasion et, par voie de conséquence, la peur qu’inspirait Israël à ses ennemis, sont aujourd’hui, pratiquement réduites à néant. Ceci est un constat difficile à digérer mais incontestable.
Les politiques enfument l’opinion publique par la phrase que répète Bibi à satiété et qui sonne tellement mieux en hébreu, רב הנסתר על הגלוי, ce qui signifie : vous n’y comprenez rien, les choses cachées, autrement dit tous les secrets militaires que l’on ne peut vous dévoiler, sont beaucoup plus importants que ce qui est visible. Moralité : laissez faire les adultes responsables et ne faites pas de vagues !

Je veux bien admettre que je ne dispose pas d’informations "top secret" mais j’ai des yeux pour voir et la capacité d’extrapoler. Et ce que je vois, ne me réjouis guère.
Je ne suis pas le seul d’ailleurs. Avigdor Liberman a quitté son poste de Ministre de la défense, auquel il a aspiré toute sa vie ; ces choses-là ne se font pas de gaieté de cœur. Ayélet Shaked et Benett ont été à deux doigts de démissionner. Le prétexte selon lequel il fallait, vite fait, bidouiller une pseudo trêve avec le Hamas à Gazza, qui ne profite en aucun cas à Israël, pour, toutes affaires cessantes, aller à la pêche à des tunnels non opérationnels sur la frontière libanaise, a certainement pesé dans la décision de Liberman.
Quoi qu’il en soit, je constate que le Hezbollah se réjouit fort qu’Israël creuse la terre plutôt que de lever les yeux au ciel afin de songer à détruire tous les missiles qui ont été accumulés depuis des années.
La conséquence de tout ça est que "Palestiniens" toutes tendances confondues, relèvent la tête, reprennent du courage et abattent nos soldats et nos civils en Judée Samarie. Pourquoi ne le feraient-ils pas dans la mesure où le Pouvoir israélien se montre si faible et conciliant ?

Alors, comment réagit-on devant tant de faiblesse ? On recommence bien sûr et le cycle infernal va probablement reprendre. Emeutes sur la frontière de Gaza, lancer d’engins inflammables ou autres sur Israël, attentats et mitraillage de soldats en Judée Samarie et à Jérusalem. Pourquoi se priver puisqu’il n’y a pas de réaction ? Israël va même jusqu’à associer l’UNIFIL à chaque creusement de tunnel à la frontière libanaise, et l'UNIFIL se fait taper sur les doigts par le gouvernement libanais. Quand a-t-on assisté à une si grande coordination avec les soldats de l’ONU et à quoi sert-elle ?
La seule chose que constatent les Arabes est que, comme le dit feu Roger Hanin dans le Grand Pardon : Israël "ne sait plus donner la punition".
J’aimerais croire que Bibi et l’Etat-major ont en poche un plan machiavélique dont la finalité est d’abattre le Hezbollah et ses missiles, le Hamas et ses cerfs-volants. J’aimerais croire que je n’ai rien compris au film et que la riposte israélienne va surgir de manière imprévisible. Très honnêtement, j’en doute.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce que je reproche donc à Netanyahou

Les chefs d’accusation contre Netanyahou m’importent peu ; après tout ils seront jugés devant un tribunal et les juges re...