jeudi 20 octobre 2016

La terre d’Israël était vide de Palestiniens à l’orée du XX e siècle. Preuve par le tombeau de Joseph.


Visite du Shomron dit Samarie; zone occupée par les Sionistes usurpateurs, nous dit-on. Montée sur le Mont Grizim, haut lieu des Samaritains. Point de vue imprenable sur la Ville de שכם dit aussi Naplouse. A gauche on peut apercevoir la nouvelle ville de Sh’hém, super moderne et à droite la vieille ville qui abrite le tombeau de Joseph. Pour distinguer le tombeau des hauteurs il faut d'abord posséder un bon guide, puis une paire de jumelles tant le tombeau est enclavé dans les habitations. Pour vous aider à le situer sur ma photo prise le 19 Octobre j’ai eu recours à paint. Sympa, non ?

A priori on pourrait croire que la ville de Naplouse qui compte au bas mot 130.000 habitants a existé de tous temps. Vous savez les Cananéens/Palestiniens modernes qui occupent la terre d’Israël depuis la nuit des temps. Pour vous convaincre du contraire, il suffit d’observer une photo du tombeau de Joseph prise à l’aube du XX e siècle. Mais où donc est passée la ville de Naplouse et où sont passés les Palestiniens ? Le tombeau de Joseph qui n’a pas changé de place depuis que Josué a franchi les rives du Jourdain, soit il y a plus de 3200 ans, est situé en pleine caillasse,  au  beau milieu de nulle part. Pas d’immeubles, pas d’indigènes pour revendiquer la Palestine éternelle. Qu’est-ce à dire ? Tout simplement, comme on se tue à vous le dire, les Palestiniens ont débarqué en Palestine précisément de tous les pays arabes environnants au fur et à mesure que le Yichouv juif en terre d’Israël se développait. 

Merci Joseph et merci Josué fils de Noun qui n’a pas manqué à sa promesse d'enterrer Joseph à Sh’hém sur le terrain acquit par son père, à savoir notre ancêtre Jacob.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire