jeudi 11 août 2016

Accord entre Habad (Loubavitch) et Tsahal : seulement 15 % des Etudiants de Yeshivot seront dispensés d’armée


Un accord est intervenu entre la Hassidout Habad et Tsahal selon lequel seulement 15% des étudiants des Yeshivot Habad seront complétement dispensés de Service militaire. Ces élus pourront ainsi consacrer leur vie à la Torah et/ou à des Shli’hout, à savoir être envoyés de par le monde pour créer/animer des centres Habad que tous les jeunes Juifs en vadrouille en Asie et ailleurs  connaissent bien. Ces élus seront sélectionnés conjointement par Tsahal et par les Rabbanim Habad.

Cet accord permet aussi aux étudiants des Yéshivot de ne pas être incorporés automatiquement dans Tsahal s’ils s’absentent d’Israël pendant une durée supérieure à 60 jours. Les jeunes Habad auront la faculté d’étudier à Brooklyn ou ailleurs,  et passer leur Semikha (accréditation rabbinique) sans être inquiétés par l’armée. C’est uniquement à l’âge de 26 ans qu’ils seront tenus de rejoindre l’Armée, à l’exception de 15% d’entre eux. A 26 ans de toute façon 99 % des Jeunes sont déjà mariés.

Bien évidemment malgré l’unité exceptionnelle qui règne dans le mouvement Habad, à l’inverse d’autres mouvements hassidiques, certains rabbins Habad contestent l’accord survenu avec Tsahal.

Cet accord qui n’est pas sans quelques arrières pensées est malgré tout historique. Il montre qu’il est possible d’arriver à une entente entre Tsahal et un groupe constitué de Harédim (ultra-orthodoxes) et surtout il entérine l’idée que seule une fraction des Juifs est apte à se consacrer uniquement à l’Etude de la Toprah. Malheureusement, ou heureusement plutôt, tous les Juifs ne sont pas des surdoués !


Cet accord signé avec la Hassidout Habad donnera-t-il des Idées aux autres Hassidouiot. A priori non. Je vois mal les Satmar, Gur et autres aller sur leurs pas. Il n’empêche qu’il s’agit d’une petite révolution dans le monde juif qui est prometteuse. 

La photo montre des Hassidei Habad en train de régulariser leur situation au centre d'incorporation de Tel Hashomer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire