mardi 14 juin 2016

Avec deux ennemis irréductibles d’Israël, comme Guidon Levy et Rav Steinman, qui a encore besoin des Palestiniens

Aux deux coins de l’échiquier politique, spirituel, religieux et moral israélien, sévissent deux personnages dont l’influence en Israël, en Diaspora et dans l’opinion publique internationale, égale celle des Palestiniens. Fabriqués à partir de deux moules qui auraient dû être brisés depuis longtemps parce qu’ils continuent à produire des spécimen analogues, ils continuent à vicier l’air que nous respirons et qu’hument avec délices nos ennemis arabes, iraniens et les médias internationaux.

A ma gauche Guidon Levy, la passionaria des pôv Plishtin, qui nous déclare tout de go que le Jour de la Libération de Jérusalem devrait être déclaré jour de deuil national. Raison invoquée, d’ordre médical, Jérusalem est la ville qui envoie les métastases de l’occupant dans chaque quartier palestinien. Jérusalem est au-delà du mal, elle agonise d’un cancer final qu’aucune chimiothérapie n’a réussi jusqu’à présent à guérir. Seulement voilà il suffirait de placer tout  Jérusalem sous contrôle palestinien pour que, O miracle, elle guérisse subitement.

A ma droite, des Rabbins ultra-orthodoxes;  Aharon yehouda leib Steinman, הרב אהרון יהודה לייב שטיינמן "le décisionnaire ultime de notre génération" en tête, qui déconseille fortement/interdit aux Juifs français de faire leur Allyah. Raison invoquée : en Israël on transformera leurs enfants en Hilonim, laïcs dévoyés. Il vaut mieux donc que les Juifs français émigrent aux Etats Unis de sorte que leurs enfants continuent à étudier dans un environnement religieux, hors de l’influence des Autorités. Enfin, le Messie n’est pas encore arrivé, n'est-ce pas, alors où est l’urgence d'immigrer en Israël ? Les Juifs français n’ont pas à craindre les barrières de la langue, les difficultés économiques … tout ce qui doit les inquiéter c’est qu’on dévoie leur progéniture - rappelez-vous l’épisode des enfants de Téhéran. A préciser tout de même que Rav Haïm Kanievsky et d’autres orthodoxes ne partagent pas cet avis et encouragent les Juifs à monter en Israël. 

La grande question est: où se rejoignent Guidon Levy et Rav Steinman ? La réponse fuse, allant de soi : c’est l’existence même de l’Etat d’Israël dans lequel nous vivons. Un état pourri, dévoyé, cancéreux, colonialiste, qui viole le droit basique de l’Autre qui n’est pas juif et qui, version harédi, transforme ses habitants en juifs séculiers sans écoles toraïques, sans religion , sans Yeshivot ni collelim, ni synagogues (alors qu’elles fleurissent à tous les coins des rues). Vive la mauvaise foi. Alors Guidon et Aharon Yéhouda Leib conseillent aux citoyens juifs israéliens de quitter le pays ou de ne pas y immigrer, ce qui revient au même.

Je considère que ces deux personnages et tous ceux qu’ils représentent constituent les vraies métastases dont souffre l’Etat hébreu, d’autant plus qu’ils conseillent aux Juifs d’aller voir ailleurs si l’herbe n’est pas plus verte, eux mêmes, solidement installés dans ce pays. Guidon Levy, pour continuer à seriner son venin via Haaretz aux média internationaux, trop heureux de reprendre sa prose, et Rav Steinmann et ses suiveurs à décourager la montée à Sion des  Juifs de France, tout en profitant honteusement de tout ce que leur donne Israël. Même en l’absence du Messie, l’Etat juif est, sommes toutes, une bonne vache à lait.

Quant au massacre de Sarona, imaginez quel aurait été le désastre si au lieu de se servir de "Carl Gustav" semi-automatiques fabriqués par des armuriers amateurs arabes en Judée et Samarie, les deux assassins s’étaient procurés un bon Uzi des familles qui ne s’enraye jamais. Comme quoi notre meilleure arme contre les pseudo palestiniens, c’est encore leur bêtise. 


1 commentaire:

  1. Je viens de verifier sur Google le Rabbin Steinman a répondu a ceux qui lui posaient la question qu'il faut faire son Alya. (cf site MODIA(sioniste religieux). Il ne s'agit pas de l'hebdomadaire.
    Monsieur Arie LEVY va problement faire un rectificatif sur le site et sur Facebook

    RépondreSupprimer