vendredi 13 novembre 2015

Grâce à François Fillon j’ai appris que les Israéliens habitant au-delà de la ligne verte étaient des mites, je croyais que c’est la France qui était mitée par les Arabes

La Judée-Samarie + le Golan sont rongés par les mites. Vous savez ces petites bêtes méchantes et insidieuses qui ravagent tout sur leur passage.  Je savais déjà que les Juifs étaient le cancer de l’Humanité, qu’ils étaient qualifiés d’insectes, de parasites, de vermine, de chiens, de singes et de porcs; j’ai certainement oublié quelques charmants qualificatifs au passage. Mais je n’ai jamais entendu que nous pouvions être aussi des mites. Grâce à François Fillon aujourd’hui je le sais : "Il y a des forces politiques en Israël qui défendent la théorie du mitage du territoire palestinien … on voit avec le mitage des colonies" 

Je croyais que c’était la France qui était mitée par les zones de non droit, par les Islamistes qui occupent des villages entiers, par les Musulmans qui font leurs prières dans les rues de la République, par les allocations faramineuses versées à "des je n’ai pas besoin de bosser, j’ai qu’à fabriquer une masse de mômes avec plusieurs femmes" et qui mitent ou minent les finances de la République. Par le mitage de la culture française, par la langue arabe qui mite ce que jadis on appelait la langue de Voltaire.


Alors, je conseille à François Fillon de s’occuper de ses propres mites pernicieuses avant que les Islamistes ne viennent soutenir que ce sont les Français qui mitent la France-Arabia enchariée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire