jeudi 27 août 2015

L’incendiaire de Kfar Douma a confondu la calligraphie arabe avec la calligraphie hébraïque



Les circonvolutions des lettres et en particulier de la lettre Kouf dans le mot "Nekama" נקמה
(vengeance)  amènent à penser que ce mot n’a pas été écrit par un Juif. Un Israélien n’irait pas écrire la partie supérieure du Kouf  en arrondissant vers le haut le Réch qui surmonte le Noun final; ceci est typique de l'écriture arabe.

 La lettre Noun et la lettre Mém sont systématiquement arrondies, à la manière arabe.

Le trait qui souligne le mot נקמה ne couperait pas le bas de la lettre Kouf et rappelle singulièrement des passages du Coran où le mot est souligné.

Même le Maguén David qui surplombe les lettres est dessiné tout en rondeurs

En bref, le mot "Nékama" semble avoir été écrit par un arabisant, se voulant hébraïsant,  en appliquant  les règles calligraphiques de l’écriture arabe, ainsi qu’il est démontré dans le montage. Si vous ne me croyez pas, consultez un spécialiste. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire