dimanche 19 juillet 2015

Les signataires de l’accord assisteront l’Iran dans les cas de sabotage informatique sur le programme nucléaire

Jusque-là ils s’employaient, comme Israël, à entraver l’avancée du programme nucléaire iranien par des biais informatiques. Désormais, d’après un alinéa technique - secret - joint à l’accord, ils assisteront l’Iran à contrer un cyber attaque. De la part de qui ? De la part d’Israël bien sûr ! 
Un accord équitable, n'est-ce pas ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire