mardi 24 juin 2014

Le silence assourdissant d’Obama devant le kidnapping des trois adolescents israéliens


Il y a des silences qui sont plus expressifs qu’un long discours. Celui d’Obama et de toute son Administration, qui comprend le Vice-Président et la Secrétaire d’Etat, de se taire devant l’odieux kidnapping des jeunes israéliens, est des plus explicites. C’est une sous-fifre du Département d’Etat qui a fait une courte annonce inaudible sur le sujet. 
Le silence de Baraq Hussein signifie clairement, qu’à ses yeux, le kidnapping constitue une réponse appropriée des ravisseurs devant l’occupation israélienne et qu’il n’a donc pas à prendre parti pour l’un ou l’autre camp, ou mieux encore, qu’il approuve cet acte … puisque ne le condamne pas.
Mais quand donc les Juifs, adorateurs d’Obama comme ils furent jadis adorateurs du Baal, comprendront-ils qu’ils n’ont de pire ennemi que ce Rasha (méchant ou ignoble individu) qui cautionne de mille manières les actes barbares des ennemis d’Israël.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Seul Etat palestinien possible : sur la bande de Gaza, largement étendue au Sinaï, comme lors de la sortie d’Egypte il y a plus de 3300 ans et comme le propose le Général Gershon Hacohen

Moïse aurait pu conduire  les enfants d’Israël en terre promise en trois quatre jours seulement, en passant par la côte méditerranéenne...