dimanche 16 mars 2014

Les Yéshivistes de Satmar fuient Israël pour les Etats-Unis. Bon débarras, ça fera de la place pour les autres.

Une nouvelle structure a été mise en place par la Hassidout Satmar. Son but: sauver les pauvres jeunes réfugiés destinés à servir dans l’armée tsariste; pardon dans l’armée Israélienne. Les moyens mis en place : les transporter sur les ailes d’un aigle  - comme jadis, les Juifs Yéménites vers la terre d’Israël - vers la véritable terre promise ; lire les Etats-Unis d’Amérique. Dans le pays d’Obama, pas de danger qu’on enrôle les Bakhourey Yéshiva  dans le corps des Marines. La Draft Refugee Relief Agency ou עזרת פּליטי הגיוס ; lire « Aide aux Réfugiés de l’enrôlement », a déjà accueilli des dizaines de jeunes Yéshivistes israéliens, en attendant des centaines, des milliers … Sur place, des professionnels de l’accueil aux Réfugiés barbus et chapeautés les accueillent, les hébergent, leur trouvent une place dans une Yéshiva.


Un numéro de téléphone en gros caractères figure sur
l’affiche en Yiddish placardée en Israël. Et, au dire des spécialistes, le téléphone n’arrête pas de sonner. Tout le monde veut profiter de l’offre. Par tout le monde j’entends les Hassidim de la mouvance Satmar qui non contents de ne pas reconnaître l’Etat d’Israël, rêvent de  partir vers les Amériques,  leur nouvelle patrie spirituelle. Espérons que l’offre est aussi valable pour les Hassidim des mouvances Toldot Aharon qui ont fait pencher la balance en faveur du maire Harédi de Beth-Shémesh, transformant ainsi définitivement cette ville à mi-chemin entre Tel-Aviv et Jérusalem en une ville Black. Espérons aussi que l’offre est valable pour les Néturey Karta qui embrassaient jadis Arafat et Ahmadinejad sur la bouche. Ces jeunes Bakhourey Yéshiva pourront ainsi embrasser les nouveaux adversaires à la reconnaissance de l’Etat d’Israël  comme Etat juif ; lire John Kerry et Baraq Hussein Obama. S’ils en ont l’occasion ils pourront aussi embrasser  Mahmoud Abbas et tous ses compères arabes qui  veulent un Etat palestinien uniquement peuplé d’Arabes mais refusent de reconnaître le caractère juif d’Israël. En fait, qui se rassemble s’assemble, et la concordance des points de vue entre les Arabes,  les Hassidim opposés à l’Etat d’Israël, et l’Administration Obama-Kerry qui montre son véritable visage, finit par crever les yeux.

Cette sortie d’Egypte; lire d’Israël,  des Bahkourey Yésiva  en âge de s’enrôler,  qui ne reconnaissent pas la légitimité de l’Etat dans lequel ils vivent et, par voie de conséquence, le droit au dit Etat à la conscription, et qui, plus est, sont en phase avec les ennemis d’Israël qui professent les mêmes thèses haineuses, sont bien évidemment une bonne chose. D’abord l’Etat d’Israël fera des économies, ensuite ça libérera de l’espace vital. De l’espace pour accueillir des juifs de Galout qui veulent monter en Israël, servir l’Etat, et aussi, étudier la Torah, pour certains ;  ce n’est pas interdit, c'est même recommandé.

Et dire que la Loi de conscription n'entrera théoriquement en vigueur - si jamais elle entre, ce qui est plus qu'invraisemblable - qu'en 2018 !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire