lundi 5 août 2013

DSK, Gouverneur de la Banque centrale d’Israël. Logique, il n’y a plus de cadavres à sortir du placard.

Pourquoi Netanyahou peine à ce point pour nommer un Gouverneur de la Banque Centrale d’Israël ? Parce que dès qu’un Gouverneur est nommé ou pressenti, un cadavre sort du placard. Petits cadavres, il est vrai, mais néanmoins suffisants pour décourager les prétendants. La solution à ce problème me parait limpide : nommer au poste de Gouverneur quelqu’un dont les cadavres sont déjà sortis du placard ; et de préférence des cadavres largement médiatisés. De ce fait il n’y aura rien à découvrir et l’Etat d’Israël fera l’économie d’une enquête de moralité.  Il convient en outre que le prétendant soit un économiste de renom, qu’il ait fait ses preuves à un poste majeur, qu’il ne se soit jamais livré à une malversation financière …. et qu’il soit juif. Franchement, je ne vois qu’un candidat possible: Dominique Strauss-Kahn.
Déjà en aout 2011, avant même que Stanley Fisher ne rende son tablier et que l’affaire du Sofitel explose, j’avais écrit « Stanley Fisher, qui depuis 6 ans dirige la Banque Centrale d’Israël doit en avoir certainement marreje suis certain qu’il céderait avec joie son poste à DSK. Je vous reproduis donc avec plaisir deux articles, assez visionnaires, je l’avoue en toute modestie, qui traitent de ce sujet.  


25 août 2011
Les Français contre le retour de DSK dans le débat politique; il devrait faire son Allyah en Israël

Les Français sont des veaux, comme disait le Général, qui les connaissait bien; on leur propose du caviar mais ils veulent des flageolets ou alors, du Chabichou. 53 % d’entre eux ne souhaitent pas que DSK participe à la vie politique française dans les prochains mois. Grand bien leur en fasse, ils auront les candidats qu’ils méritent: des épées, qui, de victoire en victoire conduiront la France à la défaite et à la faillite.
En cette période chaotique où les marchés sont devenus fous et l’économie stagnante, il me parait évident que la personne la mieux à même de se dépatouiller dans cette situation ultra complexe est celle qui maîtrise le mieux les mécanismes économiques.
Jadis,Valéry Giscard d’Estaing, malgré son égo, fit appel à Raymond Barre, considéré comme « l’un des meilleurs économistes de France » d’abord comme ministre du Commerce extérieur puis, en tant que Premier ministre. Non qu’il fut particulièrement sympathique – je le sais bien, l’ayant eu comme professeur à la fac – mais l’économie, il s’y connaissait et du caractère, il en avait.
Autres temps, autres moeurs. Aujourd’hui, on préfère mettre en scène une pièce où évoluent les nuls. La France n’est pas la seule dans ce cas, Le FMI qui aurait pu avoir à sa tête deux économistes de haut vol, le Gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fisher (trop juif) ou le mexicain Agustin Carstens, Gouverneur de la banque du Mexique (trop gros), s’est vu doter d’une excellente juriste, fort élégante, Christine Lagarde, qui ne connaît de l’économie que ce qu’elle à appris au Ministère des Finances. Au FMI on commence à râler à cause de son incompétence.
Peut être les Français pensent-ils que la libido de DSK chamboule ses neurones. A ma connaissance il n’y a pas de connexion entre les deux; sa compétence en économie et sa stature d’homme politique n’ont pas été atteints par la menteuse de service.
Les Français, dans leur majorité, au lieu d’apprécier le panache et le sang froid du bonhomme dans cette affaire, qui en dit long sur son caractère, n’ont vu que le côté sordide. Ce faisant, ils se privent de la personne ad hoc pour gouverner ce pays en ces temps de tourmente. Tant pis !
Je conseille donc à DSK qui n’est pas désiré dans son pays, d’en changer. Je lui ai même trouvé un job en Israël: Stanley Fisher, qui depuis 6 ans dirige la Banque Centrale d’Israël, et qui, dixit le FMI était atteint par la limite d’âge ( pur prétexte pour ne pas mécontenter les Arabes), doit en avoir certainement marre. Je suis certain qu’il céderait avec joie son poste à DSK. Et puis les Israéliens apprécient les gens compétents et les hommes de caractère.
Faites passer le message à qui de droit.


24 novembre 2011
DSK, prochain Gouverneur de la Banque d’Israël. Je le lui avais déjà suggéré en Août de cette année

Il en met du temps DSK à suivre mes conseils. Déjà le 25 août je lui suggérais de faire l’impasse sur la France et de faire son Allyah en Israël, sans passer par la case Place des Vosges. N’étant pas mieux cité que par soi même je vous reproduis mon article : Les Français contre le retour de DSK dans le débat politique; ildevrait faire son Allyah en Israël, qui n’a pas pris une ride, même si quelques nouveaux épisodes (Banon, Carlton) sont venus gonfler la polémique.
"Les Français sont des veaux, comme disait le Général, qui les connaissait bien; on leur propose du caviar mais ils veulent des flageolets ou alors, du Chabichou. 53 % d’entre eux ne souhaitent pas que DSK participe à la vie politique française dans les prochains mois. Grand bien leur en fasse, ils auront les candidats qu’ils méritent: des épées, qui, de victoire en victoire conduiront la France à la défaite et à la faillite.
En cette période chaotique où les marchés sont devenus fous et l’économie stagnante, il me parait évident que la personne la mieux à même de se dépatouiller dans cette situation ultra complexe est celle qui maîtrise le mieux les mécanismes économiques.
Jadis, Valéry Giscard d’Estaing, malgré son égo, fit appel à Raymond Barre, considéré comme « l’un des meilleurs économistes de France » d’abord comme ministre du Commerce extérieur puis, en tant que Premier ministre. Non qu’il fut particulièrement sympathique – je le sais bien, l’ayant eu comme professeur à la fac – mais l’économie, il s’y connaissait et du caractère, il en avait.
Autres temps, autres mœurs. Aujourd’hui, on préfère mettre en scène une pièce où évoluent les nuls. La France n’est pas la seule dans ce cas, Le FMI qui aurait pu avoir à sa tête deux économistes de haut vol, le Gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fisher (trop juif) ou le mexicain Agustin Carstens, Gouverneur de la banque du Mexique (trop gros), s’est vu doter d’une excellente juriste, fort élegante, Christine Lagarde, qui ne connaît de l’économie que ce qu’elle à appris au Ministère des Finances. Au FMI on commence à râler à cause de son incompétence.
Peut être les Français pensent-ils que la libido de DSK chamboule ses neurones. A ma connaissance il n’y a pas de connexion entre les deux; sa compétence en économie et sa stature d’homme politique n’ont pas été atteints par la menteuse de service.
Les Français, dans leur majorité, au lieu d’apprécier le panache et le sang froid du bonhomme dans cette affaire, qui en dit long sur son caractère, n’ont vu que le côté sordide. Ce faisant, ils se privent de la personne ad hoc pour gouverner ce pays en ces temps de tourmente. Tant pis !
Je conseille donc à DSK qui n’est pas désiré dans son pays, d’en changer. Je lui ai même trouvé un job en Israël: Stanley Fisher, qui depuis 6 ans dirige la Banque Centrale d’Israël, et qui, dixit le FMI était atteint par la limite d’âge ( pur prétexte pour ne pas mécontenter les Arabes), doit en avoir certainement marre. Je suis certain qu’il céderait avec joie son poste à DSK. Et puis les Israéliens apprécient les gens compétents et les hommes de caractère.
Faites passer le message à qui de droit".
Sur ce, j’apprends que la chose a été envisagée lors de son voyage en Israël en compagnie d’Anne Sinclair. Info, intox, peu importe, la possibilité a été envisagée dans des média autrement plus lus que le mien. Suite au prochain scandale et/ou au prochain déménagement.
Je ne suis, comme on dit en hébreu, ni Navi (prophète) ni fils de Navi, mais cela tombe sous le sens, que le couple DSK-Sinclair devrait venir s’installer au pays de leurs en ancêtres et y apporter leurs savoir faire et leurs carnets d’adresses. Je peux aussi conseiller à DSK un bon  transporteur spécialisé sur les déménagements entre la France et Israël. Et puis, s’il y a un endroit pour faire Téchouva, c’est bien là bas, non ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire