mercredi 20 mars 2013

Obama l’impotent, en chiffres


Tout ce qui a pu être écrit sur l’impotence d’Obama en matière de politique étrangère a été écrit; du moins à l'intention de ceux qui voulaient bien l’entendre. A part encourager les pays arabes à libérer leurs pulsions destructrices au nom d’Allah, Obama n’a strictement rien fait : ni vis-à-vis de l’Iran, ni vis-à-vis de la Syrie, ni vis-à-vis de Poutine, véritable patron du monde occidental. Il a beau faire le beau aujourd'hui en Israël, et les Israéliens faire semblant de le croire, les chiffres de l'économie américaine, sont là, têtus.

Pour ceux qui sont peu au fait de l’économie américaine, voici un tableau rédigé par Daily Recokoning, l’un des principaux et des plus fiables spécialistes américains en matière économique. Cet organisme se livre à un exercice qui consiste à comparer l’économie américaine d’aujourd’hui à celle qui régnait en Octobre 2007; soit avant l’élection d’Obama. J’ai traduit à votre intention en français le nom des indicateurs économiques, mais vous pouvez vous reporter à la source, en vous abonnant à Daily Reckoning U.S. Edition

Prix du gallon: Regular Gas Price: Then $2.75; Now $3.73
Croissance du PIB: GDP Growth: Then +2.5%; Now +1.6%
Chômage: Americans Unemployed (in Labor Force): Then 6.7 million; Now 13.2
Nombre de démunis bénéficiant de coupons: million Americans On Food Stamps: Then 26.9 million; Now 47.69 million
Bilan de la Fed: Size of Fed’s Balance Sheet: Then $0.89 trillion; Now $3.01 trillion
Dette US en %du PIB: US Debt as a Percentage of GDP: Then 38%; Now 74.2%
Déficit américain, multiplié par 10 : US Deficit (LTM): Then $97 billion; Now $975.6 billion 
Encours de la dette: Total US Debt Outstanding: Then $9 trillion; Now $16.4 trillion  
Taux d’activité: Labor Force Participation Rate: Then 65.8%; Now 63.6% (taux d’activité)
Confiance des consommateurs : Consumer Confidence: Then 99.5; Now 69.6
Note des Etats-Unis: S&P Rating of the US: Then AAA; Now AA+
Prix de l’or: Gold: Then $748; Now $1583

Il est clair que tout n’est pas de la faute d’Obama, mais que fait-il pour redresser l’économie américaine ? Ordonner à la Banque centrale d’imprimer des billets de banque  par milliards, afin qu’au jour du Jugement dernier; à savoir quand l’Amérique devra rembourser sa dette, le dollar américain ne vaille plus rien !
Ce jour là, qui ne saurait être très lointain, une crise économique monumentale s’abattra sur le monde; au moins, la faillite de la France n’entraînera qu'elle même.  Pourquoi croyez-vous que les Pays arabes et la Chine n’achètent plus de Bons du Trésor américains, préférant acheter en monnaies sonnantes et trébuchantes des entreprises européennes et autres ?

Et dire que les Américains l’ont réélu !! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire