jeudi 4 octobre 2012

Obama, quatre ans sous la tente bédouine blanche à Washington, ça suffit !


Dans le flot de mauvaises nouvelles qui déferlent d’un peu partout, tant de la part des socialistes qui se montrent incapables d’apporter la moindre lueur espoir à une France qui part en quenouilles, que des tambours de guerre qui résonnent au Moyen-Orient et dans la corne de l’Afrique, un évènement m’a réchauffé le cœur, c’est la performance nullissime d’un Obama face à Romney, qui, n’est pourtant pas une foudre. 

 Avec la petitesse de mes moyens, j’essaye, et ce, avant même son élection à la présidence des Etats-Unis, de démontrer que Baraq Hussein est à la fois une Cinquième Colonne à lui tout seul, implanté et téléguidé par des pseudo évangélistes affiliés à la mouvance islamiste, un produit marketing sans consistance et sans talent, incapable de s’exprimer en l’absence de téléprompteurs qui lui servent de béquille et de colonne  vertébrale, et surtout, une menace pour le monde occidental en général, dont il ne partage pas les valeurs, et, pour Israël, en particulier.

Alors, sa défaite par KO technique lors de son premier face à face télévisé, me remplit d’espoir. L‘espoir que, non seulement les Guignols de l’Info comprendront, que ce n’est pas Mitt Romney qui est la véritable caricature, mais bien Baraq Hussein, et que, surtout, les Américains renonceront à le reconduire sous la tente blanche bédouine qui, pendant quatre ans s’est substituée à la Maison-Blanche.

Je fonde l’espoir que, lors des prochaines confrontations, notamment sur la politique internationale, si étrangère à Obama, Romney saura développer les soumissions sans nombre d’Obama aux Islamistes de tous poils, son lâchage de Moubarak qui a entrainé les printemps et les hivers arabes que nous connaissons, et son attitude lors de l’assassinat de son Ambassadeur à Tripoli.

Rosh Hashana est propice aux changements de caps, tant individuelles que nationales. Espérons que 5773, l’année du rugissement, rendra la lucidité aux électeurs américains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire