dimanche 16 septembre 2012

5773, l’année où le lion rugira! Celui de la Perse ou celui de Judée ?



Le décompte de l'année juive, s'obtient par addition des générations depuis le premier homme et non, contrairement à ce que l’on croit généralement ; depuis la création du monde. Adam fut donc créé il y a 5773 ans. Et nous entrons donc B.H dans l’année TASHA’’G  ג" תשע

En hébreu, il n’y a qu’un pas – et une lettre – entre Tash’ag avec Aïn et Tash’ag ou Tish’ag avec Alef, et deux mots se prononcent de la même façon ; du moins par les Juifs qui n’ont pas eu le bonheur de  naître Yéménites ou Marocains. 

Tish’ag en hébreu signifie « rugira ». Or quel est l’animal à qui s’applique en priorité le verbe « rugir ? Le lion bien entendu. Il existe d’ailleurs en Israël une Yeshiva  sympathique qui se nomme Shaagat Arié ; soit le rugissement du Lion.

Nous entrons donc, non seulement dans l’an 5773 mais aussi dans l’année du rugissement du Lion. Le lion est le symbole de Yéhouda, me direz-vous. Exact, de Yéhouda, le frère de Joseph et ancêtre du Messie à venir, du royaume de Yéhouda (Judée) et, par voie de conséquence, des Yéhoudim (Juifs)  et d’Israël.

Oui, mais pas seulement, le Lion, de tous temps a symbolisé la Perse. Du moins jusqu’à ce que Jimmy Carter, le plus mauvais président qu’ait connu l’Amérique, après Obama, bien entendu,  ait installé sur le trône d’Iran l’Ayatollah Khomeiny. Le rugissement des lions a laissé la place au rugissement mauvais des Ayatollahs, Ahmadinejad et consorts.

La nouvelle année étant placée sous le signe du rugissement du Lion, prions pour que la Perse retrouve son symbole perdu, et que le rugissement du Lion de Yéhouda l’emporte définitivement sur le rugissement de l’Iran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire