jeudi 30 août 2012

A Rosh Hashana joignons nos prières pour l’annihilation de nos ennemis, sans oublier Hussein Obama, afin qu’il disparaisse à jamais de la scène politique américaine


Le Rav Ovadia Yossef a exhorté les Juifs du monde entier de prier à Rosh Hashana pour la l’annihilation de leurs ennemis, en exterminant leur pays et en les supprimant de la surface de la terre.  Malgré tout le respect que je dois au Rav, j’ajouterais un bémol à sa demande : ce n’est pas l’Iran, les Iraniens et le Hezbollah qu’il faut détruire mais leurs dirigeants ; ceux qui qualifient Israël d’excroissance artificielle ou de tumeur cancéreuse. Nos ennemis et nos haïsseurs sont des individus et non des Etats ou des citoyens. Dans cette perspective, il me semble que le Rav a oublié un autre ennemi de taille en la personne de Hussein Obama. Joignons nos prières à Rosh Hashanah pour que ce triste sire, le chantre du Caire, soit annihilé… électoralement parlant et, disparaisse à jamais … de la scène politique américaine. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le véritable obstacle à la paix : l’emploi excessif et inapproprié du mot "SHALOM". Changeons de mot, nous obtiendrons peut-être des résultats.

La langue hébraïque est beaucoup plus riche qu’on ne le pense et pourtant on s’entête à employer des termes inappropriés pour véhiculer des...