jeudi 21 juin 2012

En Israël, les touristes s’entrainent au tir. Scandale, il faudrait le réserver aux Musulmans en Afghanistan !



Le Monde titre : « En Israël, les touristes peuvent passer leurs vacances à « tuer » des terroristes ». Indigné, le journal nous apprend que ces formations au meurtre, qui ont lieu dans lesTerritoires occupés, durent deux heures et sont destinées à apprendre aux touristes à tirer avec une arme, à construire un plan de défense contre l’ennemi ou à gérer une attaque terroriste et une prise d’otages. Toutes chose inutiles  car, vous le savez bien, les terroristes ne prennent jamais d’otages, ne se livrent à aucune attaque terroriste, en Israël ou ailleurs. Les terroristes n’existent pas!
Je prétends qu’il s’agit d’une œuvre de salubrité publique et qu’il faudrait au contraire systématiser et enrichir la formation, et proposer à tous les touristes qui entrent en Israël de participer à un entrainement de ce type ; libre à eux de refuser. En effet, ce principe d’entrainement sur des terroristes en carton – précisons le, car le titre du Monde n’est pas suffisamment explicite – mais, à balles réelles, est une nécessité impérieuse quand on choisit une destination touristique aussi farfelue. Il faudrait la compléter par le prêt de masques à gaz, qui seront rendus à la fin des vacances et par un court séjour dans les abris.
Avantage principal : le touriste se sentira moins touriste et d’avantage connecté à la réalité israélienne. Avantage subséquent : cela pourra peut-être lui être utile à son retour de vacances dans son pays d’origine.
A moins que l’entrainement au Kalashnikov, à la grenade et au port de la ceinture d’explosifs soit réservé au tourisme en Afghanistan, au Pakistan…, pour une catégorie de touristes bien particuliers, qui, de temps à autre mettent leur savoir faire en pratique en France ou ailleurs.
Et ça n’offusque pas le Monde outre mesure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire