mardi 3 avril 2012

Khamenei : « l’Islam interdit l’utilisation de la bombe atomique contre la race humaine ». Question : les Juifs font-ils partie de la race humaine ?


L’Ayatollah Khamenei, guide suprême iranien a proclamé en 2005 undécret religieux qui interdit catégoriquement le recours à l’arme atomique. Motif invoqué : « c’est une arme de destruction massive qui nuit aussi bien à la race humaine qu’aux ressources naturelles et de surcroît à long terme ». En arabe – et en hébreu – cela s’appelle un Haram ou un Hérém, une mise au ban ou une interdiction formelle. Interdit, Verboten !! Bref, un truc définitif et sans appel, s’il est prononcé par la plus haute Autorité religieuse comme le Guide Suprême qui connait le Coran et ses commentaires sur le bout des doigts. Malheureusement, cette décision halakhique (de la Loi) est passée largement inaperçue, sinon, vous pensez- bien, qu’elle aurait évité bien de tracas et de doutes sur les véritables intentions de l’Iran.
Sur ce, WikiLeaks nous fait découvrir une dépêche diplomatique américaine qui rapporte la position du président syrien Bachar El Assad , du temps où il avait encore la cote auprès des Occidentaux: «Khamenei n’aura pas recours à l’arme atomique contre Israël car ceci provoquera la mort de Palestiniens aussi », aurait-t-il déclaré lors d’une rencontre avec un sénateur américain, Arlen Spector. Il est vrai que l’Etat d’Israël est truffé de villages et de villes occupées par des Arabes, telles que Nazareth; un vrai bouclier humain protecteur pour l’Etat juif!
Cette déclaration contredit légèrement le Haram promulgué par Khamenei, car de deux choses l’une : ou bien la bombe atomique est interdite parce qu’elle nuit à la race humaine et à l’écologie, ou bien elle n’est pas interdite. Un embryon de réponse est fourni par la définition que pourrait donner Khamenei à «  la race humaine » et l’éclaircissement fourni par Assad.
Si l’on admet que les Juifs ne font pas partie de la race humaine, alors la bombe atomique est parfaitement licite pour détruire les bipèdes qui ne font pas partie de cette race. Dans le cas d’Israël, il suffit simplement de bien viser, afin de ne pas atteindre les Palestiniens qui, eux sont des humains et, d’éviter autant que faire se peut, les ressources naturelles qui serviront aux Arabes, quand les Israéliens juifs auront été sélectivement exterminés par les bombinettes iraniennes. Quand on connait un peu le Coran, on est en droit de s’interroger si les Musulmans considèrent les Yahoud comme des humains; eux, qu’il convient de débusquer derrière chaque arbre et chaque pierre et d’exterminer, et qui par ailleurs sont qualifiés de "descendants de porcs et de singes".
Episode suivant : la môme Hillary Clinton rencontre le 13 Avril Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui lui dit tout de go qu’il a parlé la semaine précédente avec les Iraniens  et que lors de ses discussions avec eux, il ressort clairement que l’islam interdit la détention d’armes nucléaires. « They were told that the supreme leader (Ayatollah Ali Khamenei) viewed weapons of mass destruction as religiously prohibited, as against Islam”.
Hillary est bien contente d’entendre cette bonne nouvelle et ne demande plus qu’à discuter avec Téhéran des modalités qui permettent  de traduire ce Haram dans les faits. Quelle impudence de sa part : si l’Ayatollah l’a dit, quel besoin y a-t-il de mettre en place un processus concret pour démontrer que les objectifs du gouvernement iranien sont pacifiques? A moins qu’elle ne pense un peu comme moique le concept de  » race humaine » est modulable selon les humains qui en font partie ou non.
Quand Ahmadinejad déclare à qui veut l’entendre qu’il faut gommer Israël de la « carte du temps », on comprend mieux le fond de sa pensée. Ce n’est pas la carte géographique qu’il veut  gommer mais la présence juive sur la carte de la Palestine. Conserver l’espace, le redistribuer aux Arabes seuls et annihiler  la présence physique des Juifs en terre d’Israël, ainsi que la mémoire de cette présence, ancienne ou récente.
Coup de bol pour Israël : il dispose à son tour de boucliers humais ; en l’espèce, les villages Arabes imbriqués parmi les villes et les villages juifs.  Question : ces millions d’Arabes qui vivent en Eretz Israël ou à sa périphérie, Gaza et Cisjordanie, seront-ils suffisamment  dissuasifs pour éviter une frappe d’armes de destruction massive sur Israël ?
Comme quoi Bachar El Assad, ce fin stratège, a posé le vrai problème : l’Iran prendra t-il le risque d’anéantir des milliers de Palestiniens ? J’ai ma petite idée sur la question, et vous ?
Enfin, impossible de terminer cet article sans citer l’horrible Hessel qui, en fin diplomate, s’est tu pendant l’épisode Mohamed  Merah. Si vous ne l’avez déjà vue, je vous conseille de visionner ce clip où Stéphane hurle à pleins poumons « Israël assassin » et, nous livre sa théorie sur l’antisémitisme en soutenant que  l’antisémitisme est un sentiment naturel pour les Juifs ; ce n’est pas la faute des Juifs et ce n’est pas la faute des autres. No comment !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire