jeudi 9 février 2012

Les coachs allemands au secours des Français en perdition: Merkel soutient Sarkozy, Lagerfeld propulse Zahia au firmament du soutif


Ne cherchez pas, les Coachs cette année viennent  d’Outre-Rhin. Après Angela qui soutient bec et ongles, qu’elle a courts, son candidat aux présidentielles, Karl Lagerfeld a décidé de coacher une française célèbre, Zahia, ex cadeau d’anniversaire de Franck Ribéry.
Zahia est soutenue financièrement par un fonds d’investissement asiatique, qui voit en elle « une créatrice prometteuse et un symbole du Made in France ». Décidément, les Asiatiques connaissent mal la géographie ou alors, trop bien. Je gage que ce n’est pas un fonds Qatari ou Saoudien, car je conçois mal que les Arabes du Golfe puissent qualifier ainsi une fille de leur pays.
Zahia  a présenté sa première collection de dessous Haute-Couture et là, je n’ai pas compris… Sarkozy. Je dis bien Sarkozy, car c’eut été top de relancer la marque Lejaby par Zahia. Imaginez Nicolas, qui, au lieu de supplier son « ami » Arnault de placer quelques Euros dans Lejaby, qu’il revendra à la première occasion, avait annoncé à la télévision, à une heure de grande écoute, qu’il avait matchmaké entre Lejaby et Zahia. Ainsi, une marque en perdition aurait été relancée par une ex fille perdue, créatrice prometteuse et symbole du Made in France.  Une marque de soutifs  Made in France, aurait été sauvée par une fille Made in France, ou presque. Jeanne d’Arc,  quoi !!  Il aurait suffi de relooker un peu les modèles Lejaby, qui conviennent mieux à Nadine Morano ou à Angela Merckel, pour que rien ne soit délocalisé.
Au de lieu de ça, entrée en lice d’un Allemand, très parisien certes, mais quand même Shleu – le terme   »Shleu » désignait à l’origine des berbères et non pas les Allemands –  et d’un fonds d’investissement  asiatique, sans compter les sous-traitants des soutifs et des strings qui ne sont certes pas de l’Hexagone.
Voilà comment on défonce la balance de paiements d’un pays ; par manque d’entreprenariat et d’imagination. Allez après, vous étonner que le déficit commercial français atteigne 51,4 milliards d’euros en 2010, alors que l’excédent commercial allemand à la même période est de 154.3 milliards.
Mais, peu importe, Zahia est relookée, repositionnée et  lancée. Où s’arrêtera t-elle ? Certainement plus loin que Sarkozy qui aurait mieux fait de prendre comme coach Karl Lagerfeld et non Merckel.
Je gage que Zahia va bientôt détrôner Simone Veil dans le top 5 des Français les plus populaires, après Yannick Noah, Zinédine Zidane et Omar Sy. Mais tout ça c’est une question de civilisation, comme nous dit Guéant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire